Les femmes et la grève

Voilà un moment que le pays (ou du moins la capital) est bloqué par les grèves concernant les retraites. Fin des régimes spéciaux, retraite à point, age pivot… J’ai lu et entendu beaucoup de choses sur le sujet. Ce qui me préoccupe le plus sur ce sujet, c’est quand même les inégalités qui vont être encore plus marquée avec ce nouveau système. Osons le féminisme a écrit un article de presse intéressant sur ce sujet.

Du coup je me suis intéressée un peu aux grèves des femmes dans le cinéma. Il y a eu un certain nombre de mouvement sociaux engagé par les femmes comme en Islande, mais seulement certains mouvement ont fait l’objet d’un film. Je vous prose ici quelques films sur les grèves des femmes. Ce qui m’a marqué dans ces trois films, c’est que ce qui bloquait pour toute revendication des femmes, c’était la tradition. Et pour reprendre les mots très juste de Chimamanda Ngozi Adichie « Les gens utilisent la « tradition » comme cela les arrange, pour justifier tout et n’importe quoi.

#4 Les conquérantes

Synopsis

Le film se passe en 1971, dans la suisse rurale. Un référendum pour le droit de vote des femmes au niveau fédérale va avoir lieu en Suisse.

On suit l’histoire d’une jeune mère qui, bien que plutôt soumise, s’ennuie fermement dans son rôle de femme au foyer et désir travailler. Sauf que le hic c’est que pour travailler elle a besoin de l’autorisation de son mari, et celui ci est opposé à voir sa femme, une bonne mère de famille, travailler et délaisser sa famille.

Ce que j’ai aimé

On voit la difficulté qu’on eu les femmes des milieux ruraux à obtenir le droit de vote. Ce qui m’a marqué particulièrement c’est comment des femmes faisaient du lobbying antiféministe pour « garder » les femmes à la maison.

Il y a aussi quelques scène marrante où l’on découvre à quel point certaines femmes ignore leur propre corps et propre désir.

#3 Les suffragettes

Synopsis

1912 Angleterre, les femmes se battent pour obtenir le droit de vote. Ce film retrace l’histoire de Maud, jeune ouvrière et mère de famille qui va petit à petit se battre pour ses droits.

On suit Maud dans ses questionnements, ses peurs, ses colères. On découvre le traitement horrible qu’on subit les suffragettes lorsqu’elles étaient en prison.

Ce que j’ai aimé

L’histoire et touchante, le casting est vraiment impressionnant (Meryl Streep, Helena Bonham Carter, Carey Hannah Mulligan…)

J’ai adoré le personnage de Maud, simple, respectueuse qui n’a jamais eu un mot plus haut que l’autre et qui finalement n’accepte plus l’idée de devoir être soumise et ne pas être maîtresse de son destin.

#2 We Want Sex Equality

Synopsis

Souhaitant obtenir la reconnaissance de statut entant qu’ouvrière spécialisée, les ouvrières de l’entreprise de Ford de Dagenham entament en 1968 des négociations syndicales avec les patrons. Reléguée au second plan, Rita, jeune mère et salariée se retrouve propulser leader du mouvement pour obtenir l’égalité salariale.

Ce que j’ai aimé

Comme pour Suffragette, on assiste dans ce film à la prise de conscience et à l’émergence de talent oratoire de Rita.

La m**** que ça a mis et qui a obligé les hommes à voire que le travail des femmes étaient nécessaire.

L’amitié entre la femme du patron, jeune femme brillante que son mari traite comme une gourde et Rita ouvrière courageuse.

La prise de conscience du mari de Rita, et oui les hommes apprécient que leurs femmes les soutiennent dans leurs grèves mais l’inverse n’était pas forcément vrai.

#1 La source des femmes

Synopsis

Dans un village reculé du Maghreb. La tradition veut que les femmes aillent chercher l’eau à la source difficilement accessible. Suite à la chute de son amie enceinte qui fait une fausse couche en revenant de la source. Leila décide de parler et de ne plus accepter cette situation. Pour obtenir l’eau dans le village et améliorer leur condition de vie, les femmes du village vont commencer la grève de l’amour.

Ce que j’ai aimé

Les personnages sont vraiment très intéressant et attachants:

  • Leila, plein de courage et de fougue est très attachant et on veut croire en elle.
  • la vieille qui soutient la jeune Leila et qui en même temps lui explique pourquoi les gens agissent comme ça. Je vous met ci dessous l’un de mes passages préféré où la vieille remet son fils en place sur le port du voile.
  • Sami, le mari de Leila, instituteur qui soutient sa femme dans ses revendications et qui l’aidera à tenir tête

J’ai adoré les musiques de ce film, les chants et la poésie de la musique maghrébine que l’on entend tout au long du film.

Ce film introduit certaine notion du féminisme islamique.

En espérant que cette sélection vous plaise. N’hésitez pas à me faire part de vos commentaires ou films sur le sujet.

5 commentaires sur « Les femmes et la grève »

  1. Hello!! J’avais adoré moi aussi le film ‘La source des femmes’ 🙂 C’était assez évocateur et surtout ça se passait au Maghreb (pays islamique, porté sur la tradition)!!!! J’avais pensé à l’époque, si elles ont pu changer dans ce contexte les choses et ben nous aussi 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :