Québec : l’équité salariale

Globetrotteuses et globetrotteurs, la COVID19 nous contraint à rester chez nous, mais elle ne m’empêche pas de faire des projets. Ma prochaine destination pour mon tour du monde féministe est le Québec.

Comme vous je me suis retrouvée un peu bloquée et j’ai regardé la télé… Mais pour une fois, moi qui ne suis pas une grande adepte du petit écran, j’ai été agréablement surprise. J’ai eu la chance de voir un reportage de « cash investigation » qui m’a inspiré pour cet article.

L’un des marqueurs importants pour l’égalité des sexes est le salaire. Or, vous et moi, nous avons beaucoup lu dans les journaux que les femmes étaient payées en moyenne 25 % de moins que les hommes. Est-ce une fatalité ? N’y a-t-il pas déjà des lois pour permettre une égalité salariale ? Pourquoi les filles continuent-elles à être moins bien rémunérées que les hommes ?

En discutant avec mon chef, je lui demande un jour « pourquoi, selon lui, existe-t-il une si grosse différence salariale entre les hommes et les femmes ? »

Sommes-nous, Mesdames, moins bonnes que ces Messieurs ? J’ai été surprise, il m’a répondu que lors des entretiens, la plupart du temps, les femmes demandaient en moyenne un salaire à l’embauche inférieur à celui des hommes. A peut près de l’ordre de 20%. Coïncidence ?

«  À travail égal, salaire égal »

Voila un slogan que nous avons beaucoup entendu et qui n’est malheureusement pas encore d’actualité pour beaucoup de secteurs, notamment le monde financier.

Plusieurs chercheuses françaises sur la question de l’égalité salariale préfèrent dire :

« Un salaire égal pour un travail de valeur égale »

Rachel Silvera et Séverine Lemière 

On parle donc ici d’équité salariale.

Équité salariale, que se cache-t-il derrière ce concept ?

Certains métiers sont traditionnellement occupés par des femmes (infirmières, secrétaires, femmes de ménage). Il a été montré que ces métiers sont sous-évalués par rapport à des spécialités considérées comme masculin (plombier, électricien, etc.).

Prenons l’exemple de la santé. Les infirmiers et infirmières sont rémunérés bien moins qu’une personne ayant un diplôme équivalent dans un autre secteur, technicien informatique par exemple.

L’équité salariale consiste en l’étude des écarts entre différents types de professions pour qu’à responsabilité et pénibilité égale, les salariés soient rétribués à la juste valeur de leur activité.

D’après les études qui ont été réalisées, beaucoup de femmes travailleraient donc dans certaines catégories de métier qui sont sous-évaluées. Ce qui implique qu’en moyenne, les femmes sont moins bien payées que les hommes.

Dans mon précédent article sur les Myke Menn l’un des constats faits par les Norvégiens était que le salaire n’était pas attractif et que les hommes n’allaient pas vers ces métiers pour cela.

Comment le Québec a — t — il fait pour corriger cette iniquité ?

Tout d’abord, il y a eu une volonté politique d’agir. Et ça, c’est très important. Ensuite, il y a eu une bonne méthodologie pour approcher le problème. Une évaluation du travail entre les différents secteurs a été réalisée. Plusieurs critères ont été pris en compte. Vous trouverez ici la méthode d’examen suivie.

Une fois que les métiers ont été comparés, il a été essentiel de mesurer les écarts et de les corriger. Par exemple, le salaire des infirmières a connu la plus forte augmentation. Mais cela a impliqué que d’autres secteurs ne soient pas forcément augmentés pour contrebalancer. Et oui l’argent c’est comme en chimie : « rien ne se perd, rien ne se créer, tout se transforme », non ?

Enfin, il y a surtout des lois qui ont été mises en place et des organismes pour vérifier que les entreprises jouent bien le jeu ! Le plus dur c’est de maintenir cette équité.

Et vous, qu’en pensez-vous ? Y a-t-il pour vous une différence salariale entre les hommes et les femmes dans votre pays ? Les moyens politiques mis en place pour corriger ces inégalités vous semblent-ils suffisants ?

En espérant que cet article vous aura plu, je vous souhaite une bonne route !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :