Norvège et les Myke menn

Dans le cadre de ce tour du monde féministe, je vous propose de faire un arrêt en Norvège. Ce pays faisant partie du top 3 des pays les plus égalitaires, un arrêt là-bas me semble crucial. Ce qui m’a marqué quand j’ai commencé mes recherches, c’est la volonté des femmes mais aussi des hommes à obtenir l’égalité. Ça ne s’est pas fait sans mal, mais les résultats sont là.

Dans les années 70, loin de l’image virile du Viking, barbare et rustre, les Norvégiens ont voulu construire une nouvelle masculinité, se définir comme des hommes sensibles et compréhensifs. Leur volonté était de pouvoir prendre part à l’éducation de leurs enfants, sans que leur masculinité ne soit remise en cause. Aujourd’hui, comme témoigne barbapapa, un « expat » Français vivant en Norvège, il semblerait que ces « Myke menn » (homme doux) soient devenus la norme. Par ailleurs, je vous recommande vraiment ce blog, je l’ai trouvé vraiment chouette !

Le congé parental

J’ai voulu comparer un peu le système français et le système norvégien parce qu’après tout on nous dit que c’est mieux ailleurs, mais est-ce vraiment mieux ?

Basé sur le témoignage de barbapapa, le site de la CAF et d’autres sites sur lesquels j’ai pu faire quelques simulations, je vous propose de comparer un couple français et norvégien où les deux parents gagnent le même salaire mensuel de 2700€ brut (2 075€ net). Ce montant correspond au salaire de jeunes embauchés dans des métiers-cadres en fonction publique n’ayant pas fait de grandes écoles. Pour simplifier, j’ai utilisé l’euro partout.

J’ai obtenu les chiffres que vous trouverez dans le tableau ci-dessous:

 Éléments comparés entre les deux paysFranceNorvège
Durée congé maternité4 mois4 mois
Durée congé paternité11jours consécutifs3 mois
Temps que les parents peuvent se répartir4 mois
Indemnité congé maternité par mois1 832 €100% du salaire
Indemnité congé paternité par jour65,43 €100% du salaire
Cout mensuel nounou274,67 €
Total temps du congé parental4 mois et 11 jours11 mois
Tableau de comparaison des situations en France et en Norvège

Maintenant si on regarde les revenus du couple (dépense et gain) suivant les différentes simulations: sans enfant, avec un congé paternel et sans congé paternel on obtient le tableau ci-dessous

RevenuFranceNorvège
couple sans le bébé16 600 €16 600 €
couple sans congé paternel13 431 €16 600 €
couple avec congé paternel15 601,71 €16 600 €
Comparaison des revenus d’un couple en fonction du pays et du congé parternité

N’ayant pas d’enfant, la première conclusion que je me suis faite est:

  • en France, si un couple gagne exactement le même salaire, il est plus intéressant pour le couple que le papa prenne son congé paternité. Après je n’ai pas fait les calculs pour savoir à partir de quelle différence salariale entre les époux cela ne devenait plus intéressant pour un père de prendre ses 11 jours (weekend et jour férié inclus si j’ai bien compris).Onze jours consécutifs, ça ne représente pas grand-chose, c’est moins que ce qu’ impose le Code du travail en congé payé (10 jours consécutifs weekend et jours fériés non inclus)! Pour finir, rassembler toutes les informations concernant le congé parental n’a pas été simple. Il a fallu d’abord faire les simulations pour maman, puis pour papa… Bref, la France gagnerait à simplifier certaines choses!
  • en Norvège pendant 11 mois environ, l’enfant peut être avec ses parents. En France 4 mois et 11 jours, ensuite c’est direction la nounou ou la crèche. Le système norvégien semble meilleur pour l’enfant, pour la situation financière des parents et pour les parents qui peuvent s’occuper de leurs enfants.

Les quotas pour les hommes dans les métiers de femmes et inversement

En Norvège, un système de quota a été mis en place pour inciter les hommes à faire des métiers qui sont aujourd’hui considérés comme des métiers de femmes. Et le même système existe en miroir pour inciter les jeunes filles à faire des métiers scientifiques, participer à la vie politique et faire des sports traditionnellement masculins. Un bon reportage avait été réalisé par France 24 ci-dessous.

Étant une femme ingénieure/chercheuse dans le domaine de l’énergie, j’ai toujours connu en France des associations de femmes qui soutiennent les jeunes femmes à faire des activités scientifiques

Par contre rien pour faire la promotion auprès des hommes autour des métiers du soin à la personne ou des métiers de la petite enfance tels qu’infirmier puériculteur ou instituteur en maternelle. Pire on peut malheureusement entendre des choses comme ça:

Étudiant infirmier (homme), je réalise un stage obligatoire dans un service de pédiatrie, quand je surprends une conversation à mon sujet entre une infirmière et la mère d’un jeune patient :

« Un homme qui travail en pédiatrie, c’est qu’il est gay ou pédophile !

Témoignage extrait de Vie de Meuf Osez le féminisme !

Pour conclure, je crois que si la société norvégienne est aussi avancée dans le domaine de l’égalité homme/femme, c’est qu’aussi bien les hommes que les femmes y trouvent leurs comptes. Même si des améliorations restent encore à faire en matière de salaire, il semblerait que les Norvégiens s’approchent d’un équilibre.

En espérant que cet article vous aura plu. N’hésitez pas à me faire part de vos remarques, conseils ou retour d’expériences si vous avez eu la chance de vivre en Norvège.

4 commentaires sur « Norvège et les Myke menn »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :