Bilan de deux ans de blog

Deux ans, déjà. Depuis le 28 novembre 2019 OnTheRoadToEquality existe et propose des conseils et des articles sur le féminisme par le voyage. J’avais lancé ce travelblog dans l’objectif d’aider des jeunes femmes à s’émanciper après avoir découvert le poids du sexisme et des stéréotypes genrés sur les femmes qui ose voyager seule.

Il y a trois grandes catégories dans ce blog :

  • conseils, je vous partage mes expériences dans différents pays, des voyages solo et des astuces de la vie de tous les jours.
  • livres je me suis inspirée des blogs que j’aime le plus avec des chroniques autour de mes lectures féministe/voyage ou les deux.
  • féminisme où je fais beaucoup plus d’article de fond sur ce qu’est le féminisme, comment il se décline dans le monde, ce qui marche bien, etc.

L’année dernière, j’avais fait un point sur mes découvertes techniques autour du référencement et du fonctionnement d’internet. Cette année je voudrais plus vous partager l’évolution des contenus et de mes réflexions autour de mon militantisme féministe.

Résultats de cette année

3 meilleurs articles de cette année 

  1. Voyage en matriarcat avec 5.584 vues en 2021
  2. Le féminisme par le voyage avec 4716 vues en 2021
  3. Etre une femme qui voyage seule c’est beaucoup de questions 3896 vues en 2021

Ce top trois me réjouit car il reflète ce que je souhaite pour ce blog : un engagement féministe par le voyage.

D’un point de vue quantitatif, j’ai écrit beaucoup moins d’articles que l’année dernière. Par contre j’ai essayé de faire des articles plus complets, plus travaillés, structurés, référencés. Cela implique donc un temps à l’écriture beaucoup plus long. Je ne sais pas si je serai capable l’année prochaine de produire autant de contenu que cette année. L’inspiration ne me manque pas nécessairement, mais le temps d’écriture, de vérification de mes sources et informations demande beaucoup d’effort.

Référencement et vu du blog

Globalement mon blog est de plus en plus visité, mais les visiteurs laissent moins de commentaires ou de « like » que l’année dernière.

Le top trois des référents pour mon blog est :

  1. Textes à la pelle.fr
  2. WordPress
  3. Moteur de recherches

Les réseaux sociaux arrivent après avec Facebook en première position qui finalement fonctionne plutôt bien. Instagram est vraiment très loin derrière ainsi que Youtube.

Au niveau des mots clés utilisés dans le référencement de mon blog, je suis soulagée de voir qu’aujourd’hui il n’y a plus trop de mot étrange comme l’année dernière mais des mots qui correspondent à ma ligne éditoriale.

Rédaction et catégorie d’articles

Dans les débuts d’ OntheRoadToEquality, je cherchais à écrire un blog pour promouvoir l’émancipation des femmes par le voyage, avec des conseils, des lectures etc. J’ai une écriture assez spontanée et je n’ai jamais vraiment réfléchi ce site comme un « magazine » avec une stratégie éditoriale particulière.

Résultats de la ligne éditoriale du blog en faveur des articles de fond

Du coup, faire cet exercice de feedback avec des chiffres me fait prendre conscience de plusieurs points sur lesquels j’aimerais partager avec vous aujourd’hui :

  • La répartition des articles que j’ai écrits se fait clairement en défaveur de mon sujet initiale qui était le voyage. Finalement je ne parle de voyage que dans 11% de mes articles. Après l’arrêt complet de voyager pendant cette année avec le COVID a un peu ralenti les publications sur le voyage. A l’inverse, les sujets de fonds que j’aborde semblent plus vous plaire et vous faire interagir.
  • J’ai participé et lancé des articles collaboratifs qui fonctionnent plus ou moins bien. L’un des articles collaboratifs que j’ai écrit dans le cadre du carnaval d’article de lenouinitalia fait partie de mes articles les plus visités et le rdv tour de blog avec des appels à participation sur texte à la pelle fait que mon site est plus visité qu’avant et que certaines personnes partagent leurs témoignages alors qu’elles ne l’auraient pas fait sinon. Mais, j’ai le sentiment qu’il y a moins de convivialité et de partage que les autres années. J’ai vu bien moins de TAG que les années précédentes (cette mode a-t-elle pris fin ?), j’ai lu beaucoup moins d’article collaboratif sur les autres sites. Est-ce un contre coup du COVID 19 ? Nous verrons bien l’année prochaine!
  • Les articles livresques semblent être ceux qui vous plaisent le plus, ils représentent environ un quart de l’édition et un tiers des commentaires. Je pense que c’est aussi en partie parce que je suis abonnée à de nombreuses bloggeuses et instagrammeuses autour de la lecture. Je crois que si on est actif sur les réseaux à commenter et partager chez les copines et copains, ils vous rendent la pareille et s’intéresse à ce que vous faites. Et puis, encore une fois, la covid étant passé par là, il a fallu trouver un refuge. Je pense que la lecture a été l’une des principales activités.

Evolution de mon féminisme

Depuis deux ans où je m’intéresse de plus en plus au féminisme, j’ai pris conscience de plus en plus de chose et j’ai évoluée sur certains points par rapport au début de ce blog :

La place des hommes dans le féminisme : Au début, je trouvais dommage que de nombreuses associations féministes étaient misandre. Petit à petit, j’ai découvert qu’en réalité, beaucoup d’hommes se disent féministes parce que ça fait bien, ça fait mec sympa. La vérité, c’est qu’ils n’ont jamais réfléchi réellement à l’implication que cela avait et que beaucoup d’entre eux sont enfaite pas des bons alliés mais sont plutôt là pour nous expliquer la vie… Le mansplaining m’a vraiment beaucoup irrité. Si certains hommes sont très bien et réfléchissent vraiment à changer la masculinité toxique pour aller vers un monde plus égalitaire. Ca n’est pas le cas de la majorité, surtout chez les hommes qui s’autoproclame féministe. De plus, on n’a clairement pas besoin de la lumière des hommes pour décrire ce que nous vivons, puisque nous sommes les premières concernées. J’en viens donc à la conclusion que les femmes n’ont pas besoin des hommes pour reprendre leur place. On sait très bien qu’un oppresseur ne va jamais donner gentiment la place à un oppressé si c’est demandé gentiment.

Si on veut être autour de la table pour prendre les décisions Mesdames, nous devons aller cherchez nous-même nos chaises !

Je vais laisser mes articles sur les Myke Menn et la masculinité positive au Rwanda parce que je trouve ces mouvements interessants pour promouvoir l’égalité. Mais ça n’est pas à moi en tant que femme de faire avancer les hommes dans cette direction, mais bien à eux de faire la démarche. De mon côté, je pense qu’il est important que je me focalise sur le sujet vraiment important pour l’égalité des femmes: l’empowerment des filles.

Il est vital que l’on se réapproprie les compétences et savoirs qui étaient les nôtres. La virilité toxique nous a évincés d’un nombre important d’activité où les femmes étaient leader (brassage de la bière, guérisseuse, etc.) Il est important que les femmes se réapproprient ces activités qui sont les leurs.

Il est important que le féminisme devienne quelque chose de politique et syndicale en France. Aujourd’hui, nous nous regroupons en associations, entre amies pour nous soutenir et nous entre-aidés. Cette sororité doit aller plus loin. Elle doit prendre une dimension politique et syndicale, par le biais de partie et syndicats de femmes pour les femmes. Aujourd’hui la plus part des discriminations que nous subissons sont systémiques et ont un coût très important aussi bien au niveau de la société que des entreprises (nombre de harcèlement moral ou sexuel qui est le plus fréquemment commis sur les femmes)

Est-ce que le voyage est toujours le bon vecteur pour mon militantisme ? Je pense toujours que oui. Encore plus aujourd’hui qu’il y a deux ans, nous vivons dans un monde où règne la peur. On voit de plus en plus le droit de femmes reléguées au second plan et les choses voir reculer comme ce qui se passe actuellement en Pologne.

J’ai remarqué que beaucoup de mes titre d’article parlait de « peur » et pourtant ce n’est pas du tout le mot que j’ai envie que mes lectrices et lecteurs retiennent. Je pense que c’est quelque chose d’important aussi dans ma façon de concevoir mon action féministe, permettre le gain de confiance, l’empowerment et véhiculer plus de choses positives pour encourager.

Pour conclure, je vais essayer de recentrer ma ligne éditoriale sur les voyages car c’est par ce vecteur que j’envisage une émancipation des femmes. Je pense également continuer à faire des articles collaboratifs car c’est un excellent moyen d’échanger et ouvrir nos connaissances aux restes du monde.

Et vous, après deux ans à lire et suivre l’évolution d’OnTheRoadToEquality, qu’en pensez-vous ? Etes-vous intéressez par du contenu de voyage ou bien plutôt des articles de fond sur le féminisme à travers le monde ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :