Joyeux un an Ontheroadtoequality

Après une révolution complète autour de notre astre, mon blogue fête sa première année de vie. Et il y a eu beaucoup de choses qui se sont passées en une année.

J’ai créé ce blogue pour partager ce que le voyage en solo m’avait appris, pour échanger autour du féminisme et du voyage et commencer à concrétiser mon projet de tour du monde féministe. La COVID-19 a un peu freiné ce projet, mais ça me laisse du temps pour réfléchir plus sur les lieux que je veux visiter, les sujets que je souhaite traiter, les gens que j’aimerai rencontrer. Finalement, ce n’est peut-être pas si mal que ça de prendre un peu de temps pour bien réfléchir au format que doivent prendre les choses.

Quand j’ai commencé ce blogue, j’avais peur qu’on se moque de moi. Je craignais qu’une nuée de trolls viennent déverser leur haine contre la féministe que je suis, sans même essayer de lire mes arguments. Mais le pire je crois, c’est que finalement ce que j’écris reste dans l’oubli, noyer dans la multitude d’informations que l’on peut trouver sur le Net.

J’avoue qu’avoir reçu tout un tas de soutient de mes proches, d’anciens amis de collèges, d’amis ou d’autres blogueurs ça m’a fait beaucoup de bien. Surtout au début, quand je ne savais pas trop comment m’y prendre. Ça m’a fait très plaisir. J’ai découvert une communauté très bienveillante et c’est vraiment plaisant de pouvoir vous lire et échanger avec vous sur des sujets aussi diverses que le voyage, la lecture ou le féminisme (et parfois même les trois en même temps).

Ce que j’ai appris cette année

Cette année c’était un peu la découverte. Je trouve très différent d’être lectrice occasionnelle de blog ou utilisatrice de réseaux sociaux. Mais quand il s’agit de «créer du contenu », je trouve que l’approche est différente, et j’ai vraiment appris beaucoup de choses.

La SEO

Pour ceux qui n’ont jamais entendu parler de la Search Engine optimisation (SEO) c’est un peu la science du référencement des sites (et donc des blogues) sur les moteurs de recherche.  

Quand j’ai commencé à écrire, j’ai lu beaucoup d’articles pour les bloggers débutants et beaucoup d’articles disaient « mettez-vous sur la Google Search Console ». OK, je me suis donc mis sur cet outil sans vraiment trop comprendre pourquoi c’était important. Et puis j’ai finalement compris que cet outil nous donnait les mots clés ou phrases utilisées pour trouver notre site et sa position.

Au début de mon blogue, mon référencement était mauvais, j’avais des mots comme « salope en laisse » qui apparaissaient en première référence. Pour un blog féministe, ça fait mauvais genre quand même! Autant vous dire que j’étais vachement surprise.

Au bout d’un mois de bloging voilà quel était l’état de mon référencement… Heureusement aujourd’hui c’est beaucoup mieux 🙂

J’ai finalement réussi à ne plus avoir ce genre de mot et j’ai optimisé les mots clés utilisés pour trouver mon site. Il y avait des petites choses à faire pour améliorer le positionnement de mon blog. Par exemple il était recommandé d’écrire des articles d’au moins 1890 mots. Google regarderait la quantité de mots et le champ lexical des articles. Pour cette raison j’ai commencé à utiliser un petit outil qui s’appelle TextOptimizer. Il s’agit d’une extension de Chrome qui indique si notre texte dispose d’un vocabulaire assez riche par rapport aux mots clés qu’il a identifié.

Voilà comment se présente l’outil

Par exemple mon article récent comment voyager léger : 10 questions pour faire le tri a obtenu un score de 56 % ce qui signifie que mon texte contient plus de contenu riche que 56 % des pages d’internet.

Aujourd’hui je suis contente de voir que mon travail sur le référencement fonctionnement plutôt bien car ce mois ci j’ai eu autant de traffic depuis FaceBook que depuis les moteurs de recherches.

Le deuxième outil gratuit que j’aime bien utilisé c’est ahrefs. Il s’agit d’un procédé qui vérifie les « back link » les liens d’autres sites qui pointent vers votre blogue.  C’est intéressant de regarder votre site, mais aussi celui de personnes qui sont bien référencés dans Google.

Voilà le visuel de cet outil, je le trouve plutot clair et facile d’utilisation (en plus d’être gratuit)

Enfin, le dernier outil que je trouve plutôt utile, mais qui est limité en version gratuite, c’est Ubbersuggest . Cet outil fait un audit de votre site et vous donne les mots clés de votre site, les back-link etc.

Analyse des mots-clés sur Ubbersuggest

Les réseaux sociaux

Si j’ai plutôt bien appréhendé Facebook et j’arrive à l’alimenter correctement. J’ai eu plus de mal avec les autres. Sur YouTube, j’ai créé ma chaine. J’avais une vidéo sérieuse et une vidéo de plongée. Je n’arrivais ni à trouver le temps ni la motivation pour générer du contenu, du coup j’ai retiré la vidéo en attendant de me lancer pleinement. Peut-être le jour où je lancerais mon tour du monde?

Le réseau social avec lequel j’ai eu le plus de mal c’est Instagram. J’avais créé un compte comme ça , mais je ne voyais pas trop comment on pouvait faire pour donner envie aux gens d’aller voir mon blogue. Et finalement j’ai compris à quoi servait la biographie… Et oui à mettre l’adresse du blog pour que les gens intéressés puissent aller voir ! Et effectivement, ça touche beaucoup plus de monde que Facebook. L’autre point qui a fait que j’ai eu beaucoup de mal avec ce réseau c’est que j’ai du mal avec les gens que j’appelle les « Instragram girl » qu’ils soient homme ou femme. Je pense que vous visualisez bien de qui je parle. C’est malheureusement souvent de jeunes femmes qui se prennent en photo à moitié nue pour quelque like. Et j’avoue que ce genre de comportement ça m’énerve. J’adore les belles photos de paysage, de nature, d’animaux. Mais la mise en scène perpétuelle du moi je, ça m’agace. Ce n’est pas authentique.

Si vous souhaitez me suivre :
Ma page Facebook//mon groupe Facebook//mon Instagram//ma chaine YouTube

Rédiger de bons articles

En tant que cadre, mon boulot est de rédiger des papiers, des avis, des documents techniques pour aider certaines personnes à prendre des décisions. Mais depuis plusieurs années que je suis entrée dans le monde du travail, j’ai l’impression de n’avoir jamais aussi mal écrit qu’aujourd’hui. Depuis que j’ai ce blogue, j’ai le sentiment d’avoir réappris à coucher mes idées sur le papier. L’entreprise nous formate pour que nous écrivions tous de la même manière, sans style, des documents fades et assez rasoir à lire. J’adore pourtant écrire, même si je suis dyslexique. Alors j’ai décidé de reprendre la rédaction et d’améliorer mon style, en dehors de ma vie professionnelle.

Pour contre carrer mes problèmes d’orthographe et grammaire, j’ai téléchargé un outil que j’ai trouvé fort pratique qui s’appelle Antidote. C’est un logiciel canadien qui corrige les textes aussi bien en Français qu’en Anglais. Il s’ajoute à Word et permet des corrections très poussées de la grammaire, orthographe, syntaxe, etc.

Enfin ce que j’aime particulièrement avec le blogging, c’est toujours trouver de nouveaux sujets. C’est cette fraîcheur de penser, de découvrir de nouvelles choses, de se laisser inspirer par ce que les autres ont écrit, etc.

Mon blog c’est aussi enrichi de nouvelles rubriques : Réfléxions dans laquelle je parle de livres, de film et d’autres sujets, Conseils où je vous donne mes conseils de voyages seules mais aussi des conseils sur les pays que j’ai visité.

Mes projets pour l’année prochaine 

Pour le moment je n’ai pas de projets bien fixés concernant ce blogue. Continuer d’écrire, sur le voyage, sur le féminisme et sur mes lectures.

Peut-être, commencer ma chaine YouTube si je trouve le temps et l’inspiration pour faire quelque chose qui me ressemble.

En tout cas merci à vous pour le temps que vous prenez à lire mes articles, à les commenter, et à discuter avec moi

6 commentaires sur « Joyeux un an Ontheroadtoequality »

  1. Hello Lucie! Je ne lis ton article que maintenant, je me suis rendue compte en lisant mes mails que je ne l’avais jamais lu! C’est marrant car on a lancé notre blog en même temps à peu près 😀 De mon côté j’ai beaucoup de mal à gérer ce référencement dont tu parles.. Je sais qu’il faut que je travaille dessus mais j’ai du mal à m’y mettre. Je passe plus de temps à produire du contenu pour instagram clairement! Je me suis découverte une passion pour Canva dernièrement et j’aime beaucoup faire des visuels et synthétiser des sujets en post instagram. Mais je comprend ton point de vue réticent envers ce réseau social également. Les photos que je post qui ont le plus de likes sont toujours celles ou je montre mon visage ou celles ou l’on voit mon corps.. Et je trouve ça déplorable que la plateforme mette plus en avant ce type de contenu par rapport à celui qui se veut informatif et donc plus qualitatif.. Bref grand sujet! Merci pour ce bilan en tout cas c’était très interessant.

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :