Lecture féministe: Novembre

Comme présenté en juin, je vous propose un défi de lecture « Nouveau mois = nouveaux livres contre le sexisme ». L’objectif de ce challenge : lire au moins un livre féministe par mois et nous donner votre vision de l’ouvrage en question.

Je pense que l’Histoire est écrite par les vainqueurs, il serait temps que nous participions à ce récit vous ne croyez pas ?

J’ai donc aujourd’hui pérennisé cette habitude, dont je parle dans cet article, sous la forme d’un défi littéraire et d’une chronique mensuelle. Je la continuerai jusqu’en juin 2021. Et puis aujourd’hui n’est pas un jour comme les autres, il s’agit de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

J’ai créé le mois dernier un groupe Facebook où nous échangeons sur nos lectures, ce qui est pour certains plus simple et accessible pour interagir que ce blog. N’hésitez pas à me suivre également sur ma Page Facebook ou sur Instagram

Lecture du mois

Contrairement au mois dernier, une fois que j’ai été débloquée de ma lecture «Femmes qui courent avec les loups », j’ai dévoré plein de livres. On aurait dit une boulimique face à des gâteaux au chocolat (sauf qu’on n’a pas d’indigestion à mon plus grand bonheurJ).

Je vais pouvoir vous faire une chronique exhaustive sur trois livres qui étaient vraiment dans des genres complètement différents.

Femmes qui courent avec les loups de Clarissa Pinkola Estés

 Thématiques abordées : Psychologie féminine, femme sauvage

☼ Résumé : L’auteure analyse plusieurs contes sous le prisme de la psychologie féminine pour nous aider à nous « réparer » et à nous « reconnecter avec la femme sauvage ». Plusieurs légendes sont racontées puis sont suivies d’une étude complète sur les symboliques des personnages, des actions, etc.

☼ Points positifs : C’est vraiment très intéressant de comprendre comment des histoires pour enfants peuvent résonner aussi profondément dans la psyché et peuvent nous aider à « guérir » de certaines blessures et peuvent nous apprendre des choses sur nous-mêmes et sur la vie. J’ai découvert des contes très intéressants que je ne connaissais pas et j’ai pris beaucoup de plaisir à les découvrir. Autre point positif, le prix,ce livre n’est pas très cher, je l’ai acheté 9,90 €.

☼ Points négatifs : j’ai mis véritablement beaucoup de temps à lire cet ouvrage. La police est petite et il y a plus de 600 pages. Parfois l’auteure entre beaucoup dans le détail et du coup on s’ennuie. On a envie qu’elle explique autre chose, mais toute son attention est focalisée sur une subtilité. Pour un livre aux éditions « Le livre de poche » je le trouve assez imposant.

Conclusion : Si j’ai beaucoup aimé la découverte des contes et histoire, je pense être passée à côté de beaucoup de choses dans ce livre, parce que je me lassais de l’obsession du détail dans l’analyse. Je pense qu’il faut lire se livre par petite dose, pas tout d’un coup comme j’ai essayé de le faire.  

Le grand dieu Pan de Arthur Machen

Thématiques abordées : femme assassin

☼ Résumé : L’histoire se passe en Angleterre où un chercheur commence une expérience risquée sur sa « protégée ». Le début est assez sombre. Le scientifique est présenté tel un savant fou prêt à toutes les compromissions pour la science. Le cobaye de son expérimentation, Marie — une orpheline qu’il a prise sous son aile — est jugée comme appartenant au chercheur et redevable de sa vie. Le troisième personnage est le témoin. Il représente la figure du modéré, gardien de la morale et ouvert aux savoirs dans la limite de la raison. On va suivre plusieurs Lords anglais qui découvrent des choses surprenantes dans leur quartier bourgeois et paisible de Londres. Plusieurs lords se suicident ou meurent dans des conditions extrêmement surprenantes.

☼ Points positifs : On suit deux gentlemen anglais qui essaient de comprendre l’origine de ces étranges évènements et l’identité du meurtrier. Le livre est assez court et l’intrigue assez rythmée.

 Points négatifs : Les personnalités des personnages sont plates et extrêmement superficielles. Il y a une phrase de ce livre qui pour moi reflète tout à fait ce que je pense de ce récit:

« Il se jugeait de quelque habileté littéraire, goutait son propre style et prenait la peine d’ordonner dramatiquement les circonstances. »

Arthur Machen, « Le grand dieu Pan »

C’est bien écrit, mais c’est creux.

Conclusion : Ce n’est pas le livre de l’année, mais il m’a permis de faire une transition correcte avec d’autres livres. Je ne le recommande pas particulièrement.

8848 m de Silène Edgar

Le livre 8848m avec ma paire de lunette pour vous donner une idée de la taille du livre.

Thématiques abordées : Adolescence, Écologie, Alpinisme

☼ résumé : Cet ouvrage retrace l’histoire d’une jeune fille de 15ans et son père qui partent escalader l’Everest. Du haut du toit du monde, Malory va rencontrer différentes personnes qui vont lui faire découvrir la science, le bouddhisme, etc.

☼ Points positifs : J’ai dévoré ce livre, en cinq heures il était fini. L’histoire est prenante, on a peur pour cette ado tout le long du livre et on a tellement envie qu’elle arrive à monter au sommet (et à redescendre par la même occasion). Les phases narratives sont entrecoupées avec des articles de journaux qui parlent des morts sur l’Everest, etc. ce qui rend la lecture vraiment passionnante.

On découvre des choses aussi bien sur le tourisme de l’alpinisme, sur l’écologie de l’Himalaya, sur les traditions tibétaines et bouddhistes. J’ai  appris beaucoup de choses et ça m’a donné envie de retourner au Népal.

☼ Points négatifs : Format un peu grand, et compte 328 pages. Comme je l’ai lu chez moi, ça va, mais c’est le genre de livre pas simple à transporter alors qu’il pourrait être mis en format plus petit.

Conclusion : Je vous recommande ce livre que j’ai vraiment adoré, surtout si vous souhaitez partir au Tibet, Népal ou Bhoutan. Si vous avez une sensibilité pour l’environnement et l’écologie, je pense que ce bouquin saura vous toucher. Pour ma part, ce livre a fait particulièrement écho à une actualité de cet automne:  un riche américain a porté plainte contre son guide, car celui-ci avait au dernier moment annulé l’ascension à cause d’une mauvaise météo. Vous trouverez cet article surréaliste ici.

Les blogues du mois

J’ai beaucoup lu ce mois-ci, mais je n’ai pas trop pris le temps de me renseigner sur les nouveautés de la blogosphère.

Je vais quand même partager avec vous l’article de Lénou sur les points positifs du coronavirus. Bon je sais rien à voir avec le féminisme, mais j’ai beaucoup aimé l’idée pour essayer de voir cette période avec optimisme alors qu’on est tous un peu morose. Son article m’a beaucoup parlé, surtout le YOLO 🙂 J’espère qu’il vous plaira autant qu’il m’a plu.

Le mois prochain, je lirai

Ça faisait un petit moment que je parlais de ces deux livres, et enfin, ils sont en haut de la PAL !

Le Chœur des femmes de Martin Winckler

J’ai pas mal entamé ce livre et pour être honnête, si je continue sur cette lancée, il sera fini assez rapidement ! Pour le moment j’aime vraiment beaucoup ce bouquin, j’ai découvert beaucoup de choses sur la contraception, les positions pour les accouchements, etc. J’ai aussi pris conscience de certaines pratiques qui n’étaient pas normales. Je pense que ce livre pourrait être proposé à la lecture dans les classes de seconde. Il parle de sujet que les jeunes devraient connaitre, et auquel malheureusement beaucoup sont confrontés rapidement comme l’avortement, la contraception, l’inceste, les violences obstétriques et gynécologiques (aussi appelé VOG sur les réseaux sociaux), etc.

Et l’évolution créa la femme de Pascal Picq

Pour celles et ceux qui ont consulté mon article du mois dernier, le thème de ce livre est l’étude sociétale des grands singes pour comprendre d’où viennent les comportements de dominations que l’on retrouve dans notre espèce.

Et vous, qu’avez-vous lu en novembre ?  Avez vous des conseils de lecture féministe?

2 commentaires sur « Lecture féministe: Novembre »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :