Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Manger seul(e) au restaurant ?

Que cela soit dans le cadre du travail ou pour un tour du monde en solitaire, il arrive toujours le moment fatidique où nous devons manger, que nous soyons célibataires ou accompagnés. Mais comment aller au restaurant tout(e) seul(e), alors que les autres clients sont en couple ou groupe ? Comment supporter le regard des autres ? Et pire encore comment supporter d’être seul(e) à table avec ses pensées ? Je connais plusieurs personnes qui préfèrent jeûner plutôt que de manger seule, ou bien elles se font livrer dans leur chambre d’hôtel. Mais pourquoi avoir honte de la solitude au restaurant ?

Ce qu’il faut savoir c’est que 30 % des gens mangent seul au restaurant. C’est le même ratio que celui des femmes dans la recherche (30 % des chercheurs dans le monde sont des femmes). Alors même si le repas est considéré comme un instant de convivialité, un moment à partager. Il peut très bien être aussi une occasion que vous vous offrez.

Dans cet article, je vous propose 10 astuces pour vous aider à surmonter la peur de manger seul(e), surtout le diner, et vous montrer que ces repas solitaires ne sont pas si « terribles » que ça.

# 1 Manger au comptoir

De l’expérience du voyage seule, les restaurateurs n’apprécient pas trop que vous preniez une table double là où ils pourraient mettre un couple (et donc gagner plus !) 

Si vous le pouvez, je vous recommande de vous mettre au comptoir ou au bar. Ça prend moins de place et vous pourrez plus facilement discuter avec d’autres personnes qui mangent à côté de vous.

# 2 Prendre de la lecture

Si vous avez peur de vous ennuyer entre le service des différents plats, prenez un livre (ou un journal, une liseuse, tablette ou smartphone). C’est toujours agréable de pouvoir lire tranquille dans un lieu où il y a une bonne ambiance.

# 3 observer ce qui se passe

Si vous êtes en voyage pour découvrir le pays, le diner est le moment idéal pour comprendre la culture, les habitudes des gens, etc.

Lorsque j’ai bourlingué en Italie, j’avais repéré dans le guide du routard un petit restaurant qui avait l’air sympa et surtout prisé des « locaux ». Du coup je m’étais dit « chouette allons là-bas » quand je suis arrivée à 19 h 30 il n’y avait que des Anglais qui finissaient leur repas. À 20 h, c’était les Français ! « Où sont les locaux ? » et là, à 21 h sont arrivés les locaux. Si je m’étais nourrie rapidement, je ne me serai jamais rendu compte que les autochtones mangeaient tard enfaite !

# 4 prendre de quoi dessiner ou prendre des notes

Si la lecture n’est pas votre passion, peut-être aimez-vous écrire ou dessiner ? Pour ma part j’adore prendre des notes et croquer les lieux que je visite. J’ai donc toujours avec moi un petit carnet. Ça permet de se focaliser sur de minuscules détails, d’observer plus finement les choses. Et puis, si vous souhaitez vous améliorer en dessin, rien de mieux que d’essayer d’immortaliser l’instant présent au stylo, non ?

Un jour alors que je prenais un chocolat à Vienne, je dessinais le café dans lequel j’étais. Le serveur est venu voir ce que je faisais et lorsqu’il a vu mon dessin, il m’a demandé s’il pouvait faire une photo de celui-ci. Il avait l’air très content et amusé. J’étais un peu gênée, mais bon… avec le recul c’était amusant.

# 5 éviter les restaurants romantiques et privilégier les bistrots familiaux

Comme déjà expliqué plus haut, les restaurateurs aiment bien rentabiliser leurs couverts. Et si par malheur il n’y a que des tables si vous êtes dans le resto romantique du coin, vous serez un peu boudé si vous êtes seule. J’ai eu le tour à Venise. Pour éviter d’être traité comme un paria, je vous recommande d’aller plutôt dans des petits restaurants familiaux où vous serez chouchouté. J’ai eu une expérience adorable à Ténériffe où j’étais la seule cliente esseulée. Je ne parlais pas un mot d’Espagnole et le serveur, un vieux monsieur, ne parlait pas un mot d’anglais. J’ai donc baragouiné un mélange linguistique constitué d’italien avec quelques termes d’espagnol et la cheffe, l’épouse du serveur, est venue me voir avec les ingrédients pour m’expliquer le plat qu’elle préparait qui était typique. C’était adorable. Et pour le dessert je lui ai fait complètement confiance.

# 6 faite vous vraiment plaisir

Profitez-en pour manger des choses qui vous font vraiment plaisir ! Généralement quand on va au restaurant en couple ou en groupe on essaie toujours de trouver un compromis pour que ça plaise à tout le monde. Dans ce cas, pas besoin ! Écoutez-vous, qu’avez-vous envie de manger ? Vous voulez prendre un verre de vin ? Faites-le ! Vous êtes libre de vous faire plaisir et personne ne jugera ni critiquera ce que vous mangez ! Et oui vous pourrez impunément manger cette sauce à l’ail ou au roquefort sans avoir peur d’avoir une haleine de chacal qui tuera votre conjoint au premier bisou. Vous pouvez vous concentrer uniquement sur votre assiette, et en profiter encore plus !

# 7 choisissez plutôt le « early diner »

Une astuce pour éviter de vous faire éconduire, surtout dans les restaurants pris d’assaut, allez y tôt ! Si vous mangez tôt (en tout début de service) et que vous êtes seul(e), on ne vous éconduira pas. Une personne seule a tendance à manger plus vite qu’un couple. Donc même si le restaurant à des réservations pour toute la soirée, vous aurez plus de chance de pouvoir vous régaler !

Et en plus, si vous avez peur qu’on vous observe pendant que vous mangez, venir en début de service vous permet d’être à peu près seul(e) dans le restaurant.

# 8 ne pas laissez pas les autres vous mettre mal à l’aise

Ne laissez personne vous embêter, pas même les oiseaux! Ici j’étais à Wroclaw entrain de prendre mon petit déjeuner quand une horde d’oiseaux affamé est arrivé. Je me croyais dans le remake des oiseaux d’ Hitchcock

Vous êtes seul à table et vous vous sentez regardé ? Certains clients peuvent avoir des comportements ou propos scandaleux. J’ai lu un témoignage ici qui m’a impressionné. Estelle Masson, maître de conférences en psychologie sociale à l’Université de Bretagne occidentale, spécialiste de l’alimentation a mis en avant lors de ces travaux que de nombreuses femmes «  ne seraient jamais allées seules au restaurant, car elles auraient le sentiment d’être une prostituée ». Cette idée daterait de l’époque où il existant un manuel d’instruction pour les jeunes filles du XIXe siècle qui leur défendait de sortir seules dans un lieu public. À l’époque, l’idée de manger seule revenait à s’exposer au regard des autres, comme si on attendait quelqu’un. Dans tous les cas, ce n’est pas parce que vous êtes seul(e) que les autres peuvent vous maltraiter.

J’ai eu le tour une fois en Italie, deux papis avaient essayé de me déloger de la table où j’étais. Je n’ai pas bougé et finalement, c’est eux qui ont été gênés et qui sont partis ailleurs.

# 9 prenez le temps de manger

Parfois lorsque nous mangeons avec d’autres personnes, nous nous mettons à leurs rythmes et nous mangeons très (voir trop) vite. Profitez de ce moment pour vous pour savourer votre plat et mangez-le à votre tempo. Prendre le temps de manger c’est important !

N’engloutissez pas non plus votre repas. Vous mangez pour le plaisir, pas uniquement pour vous alimenter ! Alors savourez, vous verrez c’est encore meilleur !

# 10 si ce n’est pas le rush, discuter avec les serveurs

N’hésitez pas à discuter un peu avec les serveurs des endroits bien à visiter ou bars sympas. Généralement, ils ont de bonnes adresses.

Avez-vous déjà diné seul(e) au restaurant ? Comment cela s’est-il passé ? Avez-vous des conseils ?

11 commentaires sur « Manger seul(e) au restaurant ? »

  1. Très bons conseils 🙂 C’est vrai que quand je suis seule je préfère prendre quelque chose à emporter et me poser dans un parc mais si le temps ne le permet pas, c’est bien de ne pas se sentir gêner et oser ! 🙂

    J’aime

  2. Très bons conseils! J’avoue avoir pratiqué quelques uns. Perso j’ai aucun mal à manger seule, aller au cinéma seule ou encore assisté à un spectacle toute seule…mais j’ai plein d’amies qui ne le feraient effectivement jamais (^ ^)’

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai déjà mangé seule dans un restaurant, et ça été une belle expérience. Je me reconnais dans vos points 2,3, 6 et 9. Bon article. Et, c’est vrai que le regard des autres peut devenir malaisant, mais c’est un bon exercice à pratiquer pour se foutre de plus en plus de l’opinion des gens. Merci pour l’article.

    J’aime

  4. Personnellement ça ne me dérange pas de manger seule au restaurant, je l’ai fait souvent à une époque de part mon métier, mais j’y ai pris goût.je prends toujours un bouquin, mais souvent j’arrive à parler avec les serveurs ou des voisins de table…ce sont toujours des rencontres enrichissantes. Et honnêtement je me sens moins gênée que certains couples qui n’echangent pas un mot durant le repas ou qui passent leur temps sur leur téléphone

    Aimé par 1 personne

    1. J’avoue que la lecture est un bon moyen de passer le temps en diner seule, surtout en déplacement pro. Je partage complètement votre sentiment sur les rencontre avec les voisins de table ou les serveurs. C’est juste une question d’habitude 🙂

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :