Lecture féministe: février

Comme présenté en juin, je vous propose le défi de lecture « Nouveau mois = nouveaux livres contre le sexisme ». L’objectif de ce challenge : lire au moins un livre féministe (ou écrit par une femme) par mois et nous donner votre vision de l’ouvrage en question.

J’ai donc pérennisé cette habitude, dont je parle dans cet article, sous la forme d’un défi littéraire et d’une chronique mensuelle. Je la continuerai jusqu’en juin 2021.

N’hésitez pas à vous inscrire à mon groupe Facebook où nous échangeons sur nos lectures, ou à me suivre également sur ma Page Facebook et sur Instagram

Cette année, j’ai décidé de participer également au Challenge voix d’autrices organisé par arcanesouvertes. Ce challenge à lieu toute l’année du 1er janvier au 31 décembre. Vous retrouverez toutes les informations concernant le challenge sur son blog.

Pour ma part je vais essayer de faire le niveau aventurière 🙂 un livre par catégorie.

Ma progression de février pour ce challenge 🙂 J’ai coché 11 catégories.. Il me reste encore les deux tiers pour finir le Challenge!

Lecture du mois

Par rapport au mois précédent, j’ai été plus raisonable, ma boulimie livresque se calmerait elle avec le soleil? J’ai continué d’alterner entre livres sérieux et roman graphique. J’aime beaucoup ce rythme alterné de lecture qui me permet de rester ouverte 🙂

Pour vous simplifier la vie, vous trouverez ranger par ordre alphabétique les titres des livres dont je parle sur ce blog ici

 

Une culture du viol à la francaise de Valérie Rey-Robert

Photo de la première de couverture du livre Une culture du viol à la Française

Thématiques abordées : viol, culture du viol, agressions sexuelles, consentement

Résumé :

Dans cet ouvrage, Valérie Rey-Robert vient remettre en question notre perception du viol, de la victime et de l’agresseur. Derrière ce crime que nous jugeons tous comme inacceptable se cache une conception collective de ce qu’est le viol. Elle explique point après point comment nos a priori sur le sujet nous entrainent à critiquer les victimes plutôt que les harceleurs, amoindrir les faits, protéger les coupables.

☼ Points positifs :

Très bien documenté, cet ouvrage nous offre des chiffres avec lesquels nous pouvons débattre et avoir une réalité quantifiable. En effet, il est bon point de départ pour remettre à leur place les détracteurs du féminisme qui opposent des jugements hâtifs sans véracité autre que leurs propres préjugés.

☼ Points négatifs : 

Il y a parfois quelques redites, mais l’ensemble est cohérent et très bien présenté. J’ai été surprise par l’abondance de données en provenance des pays anglo-saxons. Je m’attendais à plus d’analyse sur la France en elle-même.

Conclusion:   Je recommande ce livre qui permet de comprendre mieux certains mécanismes de protection des criminels et de stigmatisation des victimes (aussi bien femmes, trans, hommes). C’est un bon point de départ pour celles et ceux qui souhaitent se renseigner sur la question avec une bibliographie fournie. Merci à Les ourses à plumes de m’avoir fait découvrir ce livre. Leur chronique est à lire.

 

Vagin tonic de Lili SHON

Photo de la première de couverture de Vagin tonic

Thématiques abordées : sexualité, corps des femmes, mustruations, contraception

Résumé :

Aussi rafraichissant qu’un petit cocktail sur la plage, cette BD nous donne un aperçu du corps des femmes sous un nouveau jour. Plein d’humour, l’autrice nous fait part des questions qu’elle s’était posées au moment de son cancer du sein. On y découvre des faits historiques, des informations biologiques le tout très bien illustré.  

☼ Points positifs : J’ai beaucoup apprécié la proximité que crée Lili Shon avec ses lectrices et lecteurs. On se sent un peu comme dans une confidence ou discussion entre ami-e-s. On retrouve tous les grands sujets qui touchent aux corps des femmes : notre morphologie aussi bien de la vulve, du vagin, de l’utérus sans oublié bien sur le clitoris. Mais elle parle également, des seins, du cycle hormonal, de la cyprine, de la contraception, etc

☼ Points négatifs : J’ai eu du mal à le trouver en librairie et j’ai donc fini par l’acheter sur le site internet de la FNAC.

Conclusion:   Si vous recherchez un livre divertissant et traitant du corps des femmes avec beaucoup de bienveillance, je pense que cette bande dessinée vous conviendra parfaitement.

Challenge voix de femmes : Cette lecture valide la catégorie « Une BD »

Le vrai sexe de la vraie vie de Cy

Photo de la première de couverture de « Le vrai sexe de la vraie vie »

Thématiques abordées : sexualité, plaisir, contraception, consentement, couple

Résumé : Le vrai sexe de la vraie vie, ce titre avait tout pour plaire. Qu’est-ce que la normalité en termes de sexe ? On nous offre de plus en plus comme ordinaire des pratiques qui ne le sont pas comme SM, popularisé par la saga 50 nuances de Grey (que j’ai détesté, mais là n’est pas le sujet). Ce petit livre est donc un bol d’air frais dans cet obscurantisme sexuel. Il nous propose une vision plus douce et drôle de ce qu’est l’érotisme dans la vie de tous les jours, et bon sang il y a quand même de quoi faire. On est très loin de l’image du pygmalion qui manipule une pauvre petite colombe sans défense. Dans ce livre, on parle de libertinage, de discussion entre amis sur leurs échecs sexuels. Il y a vraiment un large éventail de ce qu’est le sexe. La couverture est d’ailleurs très parlante avec des représentations de couples.

☼ Points positifs : J’aime beaucoup les dessins de Cy, très doux avec une palette très agréable. Elle ne se focalise pas uniquement les pratiques hétéronormées, elle parle d’homosexualité, de relations lorsqu’on est paraplégique, ou encore de plan à trois qui ne se passe pas tout à fait comme prévu. Les différentes anecdotes sont intéressantes, font parfois rire et surtout réfléchir à ce qu’est le couple et quelles sont les barrières que nous nous mettons nous même.

☼ Points négatifs : Je n’ai pas vraiment de point négatif à remonter.

Conclusion:   Je recommande ce livre aussi bien pour les adolescents que pour les adultes. Il présente le sexe avec beaucoup de douceur, les notions importantes de consentement, de contraception, d’amour et de plaisir y sont abordées et c’est très rafraichissant.

Challenge voix de femmes : Cette lecture valide la catégorie « Tranche de vie » Bin oui il y a plusieurs histoires, qui montrent les relations sexuelles sous leurs vraie jours, la vraie vie quoi 🙂

Par ailleurs, je vous propose cette vidéo sur Arte de la mini série Libres! intitulées 50 nuances de conservatisme j’ai particulièrement aimé et surtout je suis totalement en phase avec Diglee et Ovidie sur le sujet.

Culottées de Pénélope Bageu

Photo de la première de couverture de Culottées

Thématiques abordées : portrait de femmes extraordinaires

Résumé : L’histoire est remplie de femmes fortes dont les œuvres ont façonné en parie le monde.  Cette BD est là pour en témoigner. Reines, guerrières, scientifiques, savantes, médecins, artistes, toutes ces femmes sont autant de modèles qui nous rappellent que sur tous les continents et à toutes les époques elles ont été puissantes et ont accompli de grandes choses.

☼ Points positifs : J’ai particulièrement aimé de découvrir des portraits de femmes de tous les continents et de toutes identités sexuelles. J’ai apprécié l’histoire de Christine Jorgensen. On ne parle pas beaucoup des femmes trans dans la littérature et j’ai bien aimé qu’elle y soit présentée.

☼ Points négatifs : Tous les récits ne sont pas aussi bien approfondis les uns que les autres. Peut-être était-ce  plus compliqué pour certaines de trouver des informations sur leurs vies.

Conclusion:   Une excellente bande dessinée, très accessible, agréable et inclusive.

Challenge voix de femmes : Cette lecture valide la catégorie « Une histoire avec un personnage féminin fort » Bon ici il y en a plusieurs 🙂

On ne nait pas soumise, on le devient de Manon Garcia

Photo de la première de couverture de « On ne nait pas soumise on le devient »

Thématiques abordées : Soumission, domination, couple, philosophie

Résumé : Si l’on souhaite parler de la domination des hommes sur les femmes, il est donc important de comprendre les mécanismes qui amènent à la soumission féminine. C’est ce que propose ici dans son essai la philosophe Manon Garcia. En s’appuyant énormément sur les écrits de Simone de Beauvoir, elle nous fait comprendre comment les femmes ne « naissent pas soumises, mais le deviennent ».

Extrait du livre On ne nait pas soumis on le devient qui introduit parfaitement le raisonnement que suit l’autrice tout au long du livre.

☼ Points positifs : Ce livre est très intéressant et donne des bases de réflexion captivante. Pour ma part, je n’avais lu que le premier tome du Deuxième sexe et à la suite de cette lecture, je vais me replonger dans la littérature de Beauvoir et lire le second tome ainsi que ses mémoires.

☼ Points négatifs : On pourrait dire qu’il s’agit d’un commentaire philosophique de l’œuvre de Beauvoir. L’étude est vraiment centrée autour de son œuvre. Peut-être aurait-il été intéressant d’avoir d’autres visions de la part d’autres intellectuelles ou autrices sur la question de la soumission, car Beauvoir est souvent critiquée pour ses positions universalistes qui sont vues comme celle d’un féminisme bourgeois blanc.

Conclusion:   Lecture captivante, mais pas indispensable. Si vous n’avez pas le courage de lire l’intégralité du deuxième sexe ou que l’écriture de Beauvoir est un peu trop compliquée pour vous, je vous recommande ce livre qui se laisse lire beaucoup plus facilement et explique bien certains concepts philosophiques.

Challenge voix de femmes : Cette lecture valide la catégorie « un premier Roman d’une autrice » Bon ici c’est un essaie mais ça compte quand même non?

Anais Nin Léonie Bischoff

Photo de la première de couverture de Anais Nin Sur la met des mensonges

Thématiques abordées : Portrait d’une femme extraordinaire, désir, couple, maternité

Résumé : Ce roman graphique retrace l’histoire complexe et contrastée d’Anaïs Nin. Jeune autrice, elle écrit quotidiennement dans son journal pour ne pas sombrer dans la folie.

☼ Points positifs : Il est graphiquement magnifique, mais l’histoire de cette femme est vraiment compliquée et on a envie de s’attacher à elle, mais en même temps il y a tellement de choses qui clochent. Les différents tiraillements du personnage d’Anaïs sont vraiment très bien représentés et j’ai été très touchée par l’ouvrage.

☼ Points négatifs : Je pense que cet ouvrage ne convient pas à tous les publics. On y retrouve des scènes difficiles. Les hommes autour d’Anaïs ne sont pas sains et elle-même n’était pas tout à fait équilibrée. Que ce soit son père, son psychiatre, ses ami-e-s, l’univers de cette femme est malsain et pervers. On y parle en filigrane d’inceste, de relation extra-conjugale, de désirs inassouvis, de vie double voir triple.

Conclusion:   Un très beau livre, au graphisme vraiment sublime. L’histoire est poignante et fait réfléchir mais ne convient peut être pas à toutes les sensibilités.

Challenge voix de femmes : Cette lecture valide la catégorie « une autrice primée »

Et vous, votre bilan livresque de ce mois ? Vos prévisions pour le mois à venir ?

8 commentaires sur « Lecture féministe: février »

  1. Hello ! Merci pour cette revue très intéressante 🙂 J’ai lu les deux tomes des culottées et je les ai adoré! Je suis d’accord sur le fait que certaines histoires devraient être plus approfondies mais je trouve ça chouette également qu’elles soient courtes puisque si on est interessées par la femme en question on ira se renseigner un peu plus sur elle par la suite 🙂 Une culture du viol à la française est l’une de mes prochaines lectures j’ai hâae de m’y plonger ! Et en ce qui concerne le reste des BD tu m’as donné envie de les lire, je vais voir si elles sont dispo dans ma bibliothèque 😀 Concernant mes dernières lectures féministes il y a : « La terreur féministe » d’Irène, le coeur synthétique de Chloé Delaume, la BD L’imortelle Simone Veil et enfin la BD Woman World de Aminder Dhaliwal. J’en parlerais dans un prochain article qui s’intitulera « Mes dernières lectures féministes » si jamais ça t’interesse 🙂 Dans mon article « Mes meilleures lectures 2020 » il y a beaucoup d’ouvrages féministes si jamais tu veux le consulter également. Voilà belle journée à toi!

    Aimé par 1 personne

    1. Merci ☺️ j ai hâte de lire ton retour sur une culture du viol à la française. Je lirais avec grand plaisir ta chronique ☺️ je n ai pas lu ces livres, je suis donc très intéressée ! Belle journée à toi également.

      Aimé par 1 personne

      1. Je reviens justement de la bibliothèque et j’ai enfilé d’une traite « le vrai sexe de la vraie vie 1 » 😁 j’ai adoré !! J’ai le deuxième tome également je suis ravie de les avoir trouvé et j’ai vu qu’ils avaient aussi Radium Girl de la même autrice que j’emprunterais la prochaine fois 😊 je valide tes recommandations et j’ai hâte d’avoir ton retour sur ma chronique du coup!

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :